Lorsque l’arrêt du tabac est évoqué en consultation, 60% des patients y sont favorables, toutefois l’un des freins le plus souvent évoqué est la prise de poids.

Alors l’arrêt du tabac fait-il grossir ?
En effet, à l’arrêt du tabac, il est possible de prendre du poids.
En moyenne, 70% des ex-fumeurs majorent leur poids de 3Kg pour les hommes et de 4Kg pour les femmes. 
Pourquoi ?
Parce que fumer modifie les dépenses énergétiques en les augmentant. On considère que la consommation d’1 paquet de cigarettes augmente le métabolisme de 200 Kcalories. A l’arrêt du tabac, ces calories ne sont plus utilisées et ainsi les ex-fumeurs peuvent prendre progressivement du poids.
D'autre part, la nicotine diminue l’appétit et donc la privation de nicotine peut avoir pour conséquence d'augmenter l'appétit. Une attirance plus grande pour les aliments est souvent constatée. Tandis que le sevrage peut entrainer de l’anxiété qui rend l’individu plus sensible aux grignotages, les prises alimentaires agissant contre ce stress.
Mais pas de panique, un homme ou une femme averti(e) en vaut deux ! Ainsi  une alimentation plus variée et mieux équilibrée, quelques nouveaux repères alimentaires et le tour est joué ! Et voilà un frein en moins à l'arrêt du tabac ! Et pour ne pas se sentir isolé dans sa démarche, le mois de novembre est un mois particulièrement propice pour stopper sa consommation de cigarettes en rejoingnant la communauté #MoiSansTabac

On peut également arrêter de fumer avec l’aide d’un professionnel de santé :
- Médecin traitant, psychologue, infirmier, sage-femme, diététicien-nutritionniste….

- Des consultations sont possibles dans des services publics de santé (CHR, CHU …..)
-Des professionnels de santé sont spécialisés pour arrêter de fumer : les tabacologues
On peut aussi arrêter de fumer avec l’aide de substituts : patchs, chewing-gums, inhaleurs, pastilles….. Avec une ordonnance les produits seront remboursés pour un maximum de 150€

Retour