ALIMENTATION
L'alimentation répond à 3 fonctions :
Une fonction nutritionnelle, c'est à dire qu'il s'agit de subvenir aux besoins physiologiques et énergétiques de l'organisme. Elle met en œuvre le système digestif avec le tube digestif (bouche, œsophage, estomac, intestins), des glandes dites annexes (pancréas, foie) ainsi que de nombreux sucs et enzymes rendant accessible à l'organisme les nutriments issus des aliments.
Une fonction hédonique, le plaisir de manger. Les sens sont bien entendu éveillés par les aliments mais nos pensées, nos émotions ont également un rôle fondamental.
Une fonction socio-culturelle, en effet, l'alimentation a tout à voir avec la culture, la transmission de savoirs et savoir faire culinaire parfois ancestraux, mais également avec la modernité car elle évolue sans cesse au fil du temps, des époques et des modes de vie.


APPORT ENERGETIQUE
Les diététiciens utilise le terme AET : apports énergétiques totaux, il s'agit de l'énergie sous forme de kilocalories ou de kilojoules fournie par l'alimentation pendant une journée. Les apports énergétiques dépendent du sexe, du niveau d'activité quotidienne de critère anthropomorphiques (taille, poids) et ils répondent aux besoins de l'organisme au repos (on parle de métabolisme de base) comme dans l'effort.


FAIM/ APPETIT/ SATIETE/ RASSASIEMENT
La faim est un état physiologique, elle se traduit par le besoin pour l'organisme de trouver des aliments capables de fournir l'NRJ et les nutriments indispensables à son fonctionnement. Elle déclenche la prise alimentaire.
L'appétit correspond plutôt à une envie de s'alimenter qui dirige nos choix vers tel ou tel type d'aliments. Il est de l'ordre du plaisir gustatif.
La satiété est une plénitude gastrique, elle s'accompagne de la satisfaction et de bien être. Elle entraine donc l'arrêt de l'alimentation et dure jusqu'à la réapparition de la faim.
Le rassasiement c'est l'établissement progressif de la satiété. C'est donc lui qui permet de contrôler les volumes.


IMC
C'est le rapport du poids (kg) sur la taille au carré (m2)
L’indice de corpulence, souvent appelé "indice de masse corporelle", permet de définir le statut pondéral d'un individu. C’est un paramètre essentiel de l’évaluation de l’état nutritionnel d'un individu. Il permet de reconnaître la dénutrition comme l’obésité. Son calcul fait partie de l’évaluation de l’état de santé comme la prise de pression artérielle.