Depuis la semaine dernière, les instances de santé ont établi un lien entre obésité et risque de complication pour les patients infectés par le covid-19, en raison de pathologies annexes (maladies cardio vasculaire, diabète, dyspnée…) mais également en dehors de toutes pathologies... 

...Les équipes du CHRU de Lille qui ont communiqué des chiffres, font le constat que 47 % des patients infectés entrant en réanimation sont en situation d’obésité et qu’un IMC > à 35 kg/m2 augmente significativement le risque d’être placé sous respiration invasive, indépendamment de l’âge, de l’hypertension ou du diabète.
Ainsi,  le covid-19 met en évidence de façon dramatique une nouvelle complication dont souffrent les patients en surpoids et obèses. Elle vient s’ajouter aux autres complications déjà connues ... en savoir +


Le Ministère rappelle que les téléconsultations sont des moyens sécurisés mis en place pour et avec les professionnels de santé afin d’assurer la continuité des soins et qu’il est primordial pour ces patients de veiller à maintenir leur suivi médical et paramédical.

La situation sanitaire étant anxiogène, certaines personnes en situation de surpoids ou obèses voudront perdre du poids et les professionnels de santé répondront présent pour accompagner toutes les démarches. En effet, les mécanismes d'installation de l'obésité chez un patient sont complexes et nécessitent une prise en charge globale permettant d'appréhender les facteurs physiologiques (hérédité, âge, troubles endocriniens, infectieux, métaboliques…) ainsi que les facteurs environnementaux tels que le comportement alimentaire mais également les facteurs psychologiques ou  la qualité nutritionnelle des aliments consommés. 


Un numéro vert,  le 0 800 130 000 est  dédié au Covid-19 et apporte 24h/24 et 7j/7 des réponses ainsi qu’un appui en cas de détresse psycho-sociale. 

Les associations de patients, comme par exemple le CNAO ou la ligue contre l’obésitésont elles aussi pleinement mobilisées aux côtés des personnes.

Retour